Sport

PERFORMANCE : H2 LE MEILLEUR POUR LE SPORTIF

Effets bénéfiques de l'eau hydrogénée sur les athlètes ou sportifs de haut niveau

Qu'est-ce-que le lactate sanguin ? Pour former de l'énergie à partir du glucose ou du glycogène musculaire, l'organisme peut utiliser la glycolyse anaérobie. Ce processus permet de soutenir des efforts intenses d'une durée supérieure à ceux soutenus par le système ATP-PCr, schématiquement. En fin de processus, il y a production d'acide lactique. Celui-ci se divise ensuite en ion H+ (proton) et le composé restant se lie avec des ions sodium (Na+) ou potassium (K+) pour former un sel, le lactate. Si vous ne devez retenir qu'une seule chose, c'est qu'au final, la concentration de lactate sanguin est l'indicateur de la sollicitation de la glycolyse anaérobie. C'est à dire qu'il reflète d'une certaine manière l'intensité de l'effort. Plus sa concentration sanguine sera élevée, plus l'intensité de l'effort sera grande. À la fin d'une séance d'entraînement ou d'un exercice donné, le médecin sportif prélève une minuscule quantité de sang, en général au niveau du lobe de l'oreille ou du doigt de l'athlète. Le prélèvement est appliqué sur une bande de mesure qui est ensuite insérée dans l'appareil. La concentration sanguine de lactate apparaît sur l'écran au bout d'une minute environ. Le test suivant est d'usage courant chez les marathoniens et illustre l'intérêt de cette mesure : l'athlète court cinq fois 2.000 m à une vitesse toujours plus élevée. À la fin de chaque répétition on effectue un prélèvement. On vérifie que la concentration de lactate demeure constante jusqu'à une vitesse x, et augmente ensuite. Cette vitesse x est celle à laquelle l'athlète peut courir le marathon. lactate sanguinmesures lactate sanguin Effets de la consommation d'eau hydrogénée sur la fatigue musculaire causée par l'exercice intense chez les athlètes de haut niveau. CONTEXTE : La contraction musculaire pendant de courts intervalles d'exercice intense provoque un , qui peut jouer un rôle dans le développement de symptômes de sur-entrainement, y compris une fatigue accrue, entraînant une micro-lésion musculaire ou une inflammation. Récemment, on a dit que l'hydrogène peut fonctionner comme antioxydant, alors nous avons étudié l'effet de l'eau riche en hydrogène (H2) sur le stress oxydatif et la fatigue musculaire en réponse à l'exercice aigu. MÉTHODES : Dix joueurs de football masculins âgés d’environ 21 ans ont été soumis à des tests d'exercice et à l'échantillonnage du sang. Chaque sujet a été examiné deux fois en croix double aveugle; Ils ont reçu de l’eau hydrogénée ou de l'eau placebo (EP) pendant des intervalles d'une semaine. Les sujets ont été invités à utiliser un cycle ergomètre à une absorption maximale d'oxygène de 75% (VO2) pendant 30 minutes, suivie d'une mesure du couple maximal et de l'activité musculaire dans 100 répétitions de l'extension isocinétique maximale du genou. Les marqueurs de stress oxydatif et la créatine kinase dans le sang périphérique ont été mesurés séquentiellement. RÉSULTATS : Suite à un exercice intense et en ayant donné de l’eau placebo, les taux de lactate avaient quand même augmenté. L'apport d’eau hydrogénée a empêché une élévation du lactate sanguin lors d'un exercice intensif chez l'autre groupe. Le couple maximal de PW a considérablement diminué lors de l'extension isocinétique maximale du genou, ce qui suggère une fatigue musculaire, mais le couple maximal n'a pas diminué au début de la phase. Il n'y a eu aucun changement significatif dans les marqueurs de lésions oxydatives du sang (d-ROM et BAP) ou la créatine kinease après l'exercice. CONCLUSION : Une hydratation adéquate avant un exercice avec de l'eau riche en hydrogène () a réduit les taux de lactate sanguin et amélioré la diminution de la fonction musculaire induite par l'exercice. Bien que d'autres études pour élucider les mécanismes exacts et les avantages soient nécessaires pour être confirmés dans une plus grande série d'études, ces résultats préliminaires peuvent suggérer que l’eau hydrogénée peut être une hydratation appropriée pour les athlètes. source en anglais https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22520831

en English
X
Cart
  • No products in the cart.
Scroll to Top